Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous venez d'où ?

Locations of visitors to this page

 

... Par Date

Voyage en photos, loin d'ici ou pas très loin, ça dépend des jours et des envies. Photos disponibles à la demande ... Bon voyage.

 

6 novembre 2006 1 06 /11 /novembre /2006 07:34

Lampedusa ... On en entend parler de temps en temps. Un peu comme Ceuta. Comme Tarifa. Comme les Canaries. Rarement. Cela dépend du nombre de morts que va charier la mer sur les côtes de ces lieux qui sont devenus des buts pour des gens que plus rien n'arrête. On ne peut pas acceuillir toute la misère du monde. ça tombe bien, beaucoup finissent dans le désert, de sable ou de mer, ça dépend.

Je vous avais parlé de Kingsley. Je vous avais parlé de Manuel. Je vous parle maintenant de Soleiman et de Salvatore. L'un est somalien, l'autre italien. L'un sauvera l'autre alors que rien ne les prédisposait à une rencontre salvatrice. C'est la magie des mots de Laurent Gaudé, qui nous avait déjà transporté avec "Le soleil des Scorta", dans un autre registre, mais d'une beauté superbe.

Résumer ce livre serait trop compliqué, le lire me semble plus aisé. Récit de tragédies, qui se déroulent à nos portes, sous nos yeux, et qui ne peuvent s'arréter demain, quoi que l'on fasse, quoi que l'on dise, tant le désespoir est énorme. Tant que l'espoir n'aura pas ressurgi sur ce continent. Quand ? Beaucoup, nombreux trop nombreux, sont ceux qui n'ont plus la patience d'attendre et se sont dirigés qui vers la Lybie, qui vers Ghardaîa en Algérie, passerelle vers le Maroc, la Mauritanie, puis l'Espagne. Et cela, malgré la violence de l'expédition. Et un jour peut être nous saurons combien ont disparus sur ces routes de l'exil ...

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bob 18/12/2007 10:37

Strange ... Cela ressemble trop à la campagne de pub déployée sur les murs de Douala à l'initiative de la Suisse et sponsorisée par l'UE et incitant les personnes à ne PAS émigrer, car on peut réussir aussi au Cameroun. Je préfère quand même ma photo.