Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous venez d'où ?

Locations of visitors to this page

 

... Par Date

Voyage en photos, loin d'ici ou pas très loin, ça dépend des jours et des envies. Photos disponibles à la demande ... Bon voyage.

 

26 août 2006 6 26 /08 /août /2006 07:22

Au milieu des rizières, près de Tana, un arbre. Partout autour, rien. Comment est il arrivé est là. Mystère. Comment se trouve t il encore là ? Encore mystère. Il est vaillant en tous les cas, peut être même est il un peu "fady", sinon, je ne vois pas bien comment il aurait survécu au syndrome du charbon de bois...

Le reste autour, ce sont des rizières, ou encore des marais ... Il y a d'autres endroits où il aurait eu beaucoup moins de chances.

PS. Merci au 1000 visiteurs qui ont fait tourner le compteur jusqu'à today...

Partager cet article
Repost0
24 août 2006 4 24 /08 /août /2006 12:00

Le phare de Tamatave, il faut le chercher un peu, il est bien caché sur le port. Mais il est là, j'avoue que je ne sais pas si il marche, je ne l'ai vu que de jour. Mais bon, premier port de l'île, il n'y a donc pas de raison qu'il fasse des caprices ! C'était au petit matin, à la descente du train ... Il était nécessaire de se dégourdir les jambes et de regarder la mer avant de repartir en voiture vers Tana ...

 

En tous cas, il est sagement au bord, et il n'a surement pas tort, cela lui permet, en cas de cyclones, de ne gérer que le vent, et non pas les vagues en plus. Car il ne serait peut être plus là du coup.

Partager cet article
Repost0
23 août 2006 3 23 /08 /août /2006 13:06

Il y a toujours sur le bord des routes, des épaves diverses et variées de véhicules qui n'ont pas résistés à l'impact de celui qui venait en face, ou bien, qui ont une pièce qui a laché. Le résultat est toujours tragique. Il y a eu le "salto à Belabo", celui-là serait plutôt le "ballet à Limbé". Toujours aussi impossible d'expliquer ce qui a bien pu se passer, mais toujours aussi certains que tout peut s'arréter si le timing est mauvais.

La pluie, la charge, et tout le reste...

 Next picture will be nicer ...

Partager cet article
Repost0
22 août 2006 2 22 /08 /août /2006 10:00

Le marché de Dschang, il est superbe. Il lui manque un peu de chaume sur le toit, mais bon, à part ça, rien à dire vraiment. Il faut le regarder et l'admirer, et c'est tout. Il est là depuis depuis, mais il tient le coup encore.

En saison des pluies, peut être est ce différent ? A voir.

Partager cet article
Repost0
21 août 2006 1 21 /08 /août /2006 07:49

Les petits métiers nouveaux qui sortent à la saison des pluies, il y en a un surtout: le marchand de parapluie. Il est partout. Et cela ressemble à un business assez intéressant vu le nombre de personnes qui le pratiquent . Il faut dire qu'à force de faire de la moto avec un parapluie, un certain nombre d'entre eux finissent leur vie beaucoup plus rapidement que prévus.

Le porteur de parapluie aussi essaye de gagner quelques sous, en abritant le malheureux qui a oublié e sien. Vive la pluie ...

Partager cet article
Repost0
20 août 2006 7 20 /08 /août /2006 07:07

Les bensikin sortent par tous les temps. Le client s'adapte.

 

Partager cet article
Repost0
19 août 2006 6 19 /08 /août /2006 07:09

Une bensikin c'est une moto, dans le langage camerounais "bidjin", qui voudrait dire "ça secoue". Des millers de bensikin ont inondés le Cameroun et beaucoup de pays d'Afrique, relégant le taxi voiture au rang de "rien du tout". Il en reste, c'est vrai mais ils soufrent de la concurrence. Ils s'en sortent bien en saison des pluies ... Les bensikins sont partout, même au fin fond du pays, sur des pistes perdues. Quand elle est boueuse, tout le monde descend et soutien le conducteur dans sa chevauchée fantastique pour ne pas voler en l'air. A noter tout de même que sur une bensikin, on peut faire tenir 4 personnes. Si, si. Vécu.

En vert, ce sont les champs de thé, vers Dschang.

Partager cet article
Repost0
4 août 2006 5 04 /08 /août /2006 09:17

Villa Luciole, lieu paisible au pied du Manengouba. Manegouba, j'en ai déjà parlé, lieu calme, reposant. Gite d'étape vers d'autres espaces où le temps s'est un peu arrété. De là haut, on domine la plaine des Mbos. Au petit matin, cela revêt un caractère magique. Lez zébus vous regardent d'un air placide, les chiens de berger aboient tant qu'ils peuvent, et vous vous espérez aussi éviter la pluie ...

Du brouillard en bas, presque une mer de nuage sur la plaine des Mbos. Reste à redescendre, faire sa trace au milieu des herbes, et tailler la route sous la pluie vers Douala... Fin du répit.

Partager cet article
Repost0
3 août 2006 4 03 /08 /août /2006 09:17

Quand le ciel laisse apparaitre un rayon de soleil et un soupçon de ciel bleu, alors il faut être pas trop loin, car ce ne durera pas. Ce matin par exemple il pleut, et cela depuis une semaine, et ce qui est formidable c'est que ça ne s'arrête pas. Tropical humide on a dit ...

Et c'est pas désagréable de voir des couleurs quand tout est gris d'habitude ...

Partager cet article
Repost0
2 août 2006 3 02 /08 /août /2006 09:09

Douala n'est pas la plus belle ville du monde. Mais en cherchant bien (très bien dirons certains) on peut lui trouver du charme. Il faut un peu se forcer l'oeil d'accord. Ce qui ne la sert pas, c'est son climat, humide, humide, et encore humide. Il n'y a pas grand chose qui résiste à autant de pluie, ni les routes, ni les batiments. Mais depuis six mois, les grands travaux sont en marche et Douala se transforme petit à petit, du moins au niveau des routes. Le climat change aussi d'ailleurs: il parait qu'il pleut moins qu'avant .... great news !

 

Partager cet article
Repost0